Bande-annonce « The Invisible Man »: Elisabeth Moss ne peut pas échapper à son ex-petit ami abusif (et invisible)

[ad_1]

Une nouvelle bande-annonce pour L’homme invisible est là, et ça a l’air intense comme l’enfer. Comme la première bande-annonce, on a le sentiment que le marketing est peut être donner trop loin ici, mais quand même, c’est efficace. Dans cette nouvelle version du conte classique, Elisabeth Moss joue une femme qui s’échappe de son petit ami violent (Oliver Jackson-Cohen). C’est du moins ce qu’elle pense. Même si son ex est bientôt présumé mort par suicide, Moss soupçonne qu’il pourrait se cacher… invisible.

La bande-annonce de l’homme invisible

Chaque nouvelle séquence de L’homme invisible semble de mieux en mieux. Plutôt que de raconter la même histoire qui a été racontée et répétée, encore et encore, scénariste-réalisatrice Leigh Whannell a opté pour quelque chose de différent. Et j’aime ça. Dans L’homme invisible, Elisabeth Moss est Cecilia Kass, une femme piégée dans «une relation violente et contrôlante avec un scientifique riche et brillant». Une nuit, Cecilia s’échappe, Coucher avec l’ennemi–Style, et se cache avec l’aide de sa sœur (Harriet Dyer), leur ami d’enfance (Aldis Hodge,) et sa fille adolescente (Storm Reid). Mais les ennuis de Cecilia sont loin d’être terminés:

« Lorsque l’ex-violente de Cecilia se suicide et lui laisse une partie généreuse de sa vaste fortune, Cecilia soupçonne que sa mort était un canular. Alors qu’une série de coïncidences étranges devient mortelle, menaçant la vie de ceux qu’elle aime, la santé mentale de Cecilia commence à s’effriter alors qu’elle tente désespérément de prouver qu’elle est pourchassée par quelqu’un que personne ne peut voir. « 

Encore une fois: je suis légèrement préoccupé par le fait que ces remorques donnent beaucoup trop loin. Il y a ici une scène particulièrement intéressante avec un pot de peinture renversé qui aurait été fantastique s’il était resté intact. Mais j’ai confiance en Leigh Whannell, et le réalisateur a déjà commenté sur Twitter que malgré ce que ces bandes-annonces suggèrent, il y a beaucoup plus à L’homme invisible que rencontre l’oeil.

L’homme invisible marque la tentative de suivi d’Universal pour raviver leurs monstres classiques après que leur univers sombre se soit effondré avec La momie. Cette approche est beaucoup plus excitante – plutôt que de se soucier d’un grand univers d’action partagé, ils prennent plutôt les choses un film à la fois, avec une touche plus personnelle. C’est ce qu’ils auraient dû faire pour commencer.

L’homme invisible ouvre 28 février.

Articles sympas du Web:

[ad_2]